Maine-et-Loire, le magazine de votre département - 43 : Mai-Juin 2017

Archives

Toutes les vidéos

Collapse

Uncollapse

Bande annonce du Festival d’Anjou 2017

FestivaldAnjou2017_Affiche.jpg

Un vent de fraîcheur sur la 68e édition

Bruno Salomone, Joey Starr, Édouard Baer, mais aussi Christelle Reboul ou François Morel : la programmation du festival d’Anjou 2017 fait la part belle aux talents d’aujourd’hui. Ambitieuse et prestigieuse, cette 68e édition verra se succéder 24 spectacles dans plus de 10 sites différents du département à Angers, à Cholet, à Doué-la-Fontaine, au Plessis-Macé et à Saumur.
Création, Concours des compagnies, journée familiale Sunday (pour la première fois dans les jardins de l’Hôtel du Département), spectacles musicaux… L’événement théâtral du Grand Ouest promet une nouvelle fois de beaux moments d’émotion et de découverte.

Retour En avant

Hommage

Festival d'Anjou : l'esprit Brialy

Expositions, prix, rétrospective et création théâtrale : à l’occasion des dix ans de la disparition de Jean-Claude Brialy, le Festival d’Anjou rend hommage pour sa 68e édition à celui qui fut l’un des principaux artisans de son succès.

L’amoureux de l’Anjou


Très attaché au territoire où il passa une partie de son enfance, Jean-Claude Brialy n’a cessé de proclamer son amour pour l’Anjou, à travers ses écrits (« Le Ruisseau des singes ») et aussi en tant que directeur artistique du Festival d’Anjou de 1985 à 2001. Sollicité par le président Jean Sauvage, il contribua grâce à une programmation judicieuse à asseoir la notoriété de cet événement, devenu 2e rendez-vous annuel du théâtre après Avignon. Ces 17 ans de collaboration fructueuse seront mis à l’honneur à travers une série de photographies installées sur les grilles de l’Hôtel du Département. Le public pourra y revoir les grands acteurs et actrices accueillis dans des lieux emblématiques du département durant cette période. Présentée au rez-de-chaussée du nouveau bâtiment Foch, à Angers, une autre exposition intitulée « Jean-Claude Brialy, l’enchanteur » réalisée avec les Archives départementales, revisitera, du 20 mai au 1er juillet, les liens qu’il entretint avec l’Anjou tout au long de sa carrière d’acteur, de conteur, de réalisateur…

Rétrospectives


Égérie de la nouvelle vague, Jean-Claude Brialy a habité un demi-siècle de cinéma. Les 400 Coups (Angers), Le Maingué (Segré), Le Palace (Saumur) et Cinémovida (Cholet) invitent à (re)voir certains de ses plus grands films, du 20 au 28 juin.

« Faisons un rêve »


Clin d’œil à l’auteur fétiche de Jean-Claude Brialy, Sacha Guitry, la nouvelle création théâtrale de Nicolas Briançon sera donnée en avant-première lors de l’ouverture du festival au château du Plessis-Macé, puis à Cholet et à Saumur, avant d’être reprise à Paris. Une comédie savoureuse et vivifiante, hymne à la fantaisie et à la liberté. Autre hommage, un prix « Jean-Claude Brialy » a été créé. Il sera décerné dans le cadre du Concours des compagnies organisé au Grand Théâtre d’Angers.

Bande annonce du Festival d’Anjou 2017 Un vent de fraîcheur sur la 68e édition

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logo_splash_V2.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même