Maine-et-Loire, le magazine de votre département - 51 : Septembre-Octobre 2018

Archives

Toutes les vidéos

Collapse

Uncollapse

Portraits d'agents

Ils sont cuisiniers, spécialistes de la maintenance, de l’accueil ou de l’entretien. 470 personnels techniques sont employés par le Département dans les 50 collèges publics de Maine‑et‑Loire. Portraits de ces femmes et ces hommes, tous agents du Département, qui œuvrent en coulisses pour assurer le bien-être des collégiens et favoriser leur réussite.

  • Collège Anjou-Bretagne à Saint-Florent-le-Vieil

    Steeve Vannier, second de cuisine

    « J’échange beaucoup avec les élèves. Je leur dis ce que l’on fait, que nous sommes là très tôt le matin en cuisine pour préparer les repas. S’il le faut, j’explique la recette d’un plat en précisant que l’on utilise en majorité des produits locaux. C’est sympa de les voir grandir. Ils arrivent tout petits et repartent au bout de quatre ans souvent plus grands que nous ».

  • Collège Molière à Beaufort-en-Anjou

    Roselyne Le Bourlout, agent d’accueil

    « Mes missions sont très variées. Je passe naturellement beaucoup de temps à répondre au téléphone. Je contrôle les entrées au portail, j’accueille les personnes extérieures au collège, les parents d’élèves et les élèves malades quand l’infirmière n’est pas là. J’ai aussi parfois un rôle de confidente quand un élève me sollicite pour discuter de ses soucis. C’est très enrichissant ».

  • Collèges Georges Clemenceau et Joachim-du-Bellay à Cholet

    Dominique Chené, agent de maintenance

    « Ce qui me plaît, c’est d’intervenir dans l’ombre. Il y a un côté magique. Je vais par exemple changer un néon défectueux dans une classe pendant une récréation. Les élèves reviennent en cours et ne se rendent pas forcément compte de l’intervention. Parfois, quelques jours plus tard, les élèves ou le prof me croisent et me disent : Au fait ! Merci pour le néon ! ».

  • Collège Chevreul à Angers

    Fabienne Desman, agent d’entretien

    « Je commence ma journée dès 6 heures par l’entretien des locaux. Je participe aussi à la préparation des repas, à la mise en place du self et du réfectoire. Les élèves et le personnel sont conscients du travail que nous faisons. Notre rôle ne s’arrête pas à l’entretien. Quand un élève n’est pas bien, on alerte les enseignants ou les surveillants ».

logo_splash_V2.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même