Maine-et-Loire, le magazine de votre département - 50 : Juillet-Août 2018

Archives

Toutes les vidéos

Collapse

Uncollapse

ER_CanoeSaumurJSEvrard_ER-3.jpg

Édito

REDIM-DEP49_CGILLET_BERTRANDBECHARD_22.jpg

« Le tourisme génère près d’un milliard d’euros de retombées économiques »

Vaste campagne publicitaire à Paris, adoption d’un nouveau schéma de développement touristique… Pourquoi le Département muscle‑t‑il sa politique touristique ?

Christian Gillet : « Le tourisme est un formidable levier de développement. Il permet de renforcer l’attractivité, de créer des activités et des emplois locaux, mais aussi d’irriguer la vie des territoires en favorisant une croissance équilibrée entre espaces urbains et ruraux. Rien qu’en Anjou, l’industrie touristique génère un chiffre d’affaires annuel de près d’un milliard d’euros. Cela représente 13 000 emplois directs et indirects et près de 30 000 induits dans notre département. Si le secteur est dynamique, nous avons néanmoins encore des marges de manœuvre qu’il nous faut développer. C’est tout le sens de la campagne Ma philosophie Week‑end en Anjou lancée au printemps et du schéma de développement touristique 2018‑2021 dernièrement adopté par l’Assemblée départementale. »

Quelle est votre stratégie pour ces trois prochaines années ?

C.G. : « Dans un secteur concurrentiel et en perpétuelle mutation, il nous faut tout d’abord nous organiser, mutualiser nos forces et définir une stratégie commune à l’échelle départementale. C’est indispensable. C’est ce que nous avons fait avec l’ensemble des acteurs concernés, sous l’égide de notre Agence départementale du tourisme. Notre stratégie se décline ainsi autour des itinérances : l’itinérance vélo bien entendu, La Loire à Vélo® constituant une filière en plein développement en Anjou, mais également les itinérances pédestres, équestres et fluviales.  C’est un secteur que nous pouvons très fortement développer, car l’incroyable diversité de notre territoire nous le permet. »

Après Angers et Saumur en 2016, le Tour de France fait de nouveau étape en Maine‑et‑Loire avec un contre‑la‑montre par équipe le 9 juillet à Cholet. Une bonne nouvelle ?

C.G. : « Je suis ravi de voir le Tour de France revenir aussi vite en Anjou. Cet évènement est le 3e le plus médiatisé au monde. Il est suivi en moyenne, chaque année, par 3,5 milliards de téléspectateurs. Cela va offrir à Cholet, reconnue comme l’une des villes les plus sportives de France, et plus largement au Maine‑et‑Loire, une exposition médiatique exceptionnelle. Cela sera profitable pour la promotion touristique de notre territoire. Cela le sera aussi de manière plus directe avec des retombées économiques importantes attendues, en particulier pour l’hôtellerie ou la restauration. Sans compter l’ambiance positive générée tout autour en amont et le jour J. Il était naturel que le Département s’associe à cette grande fête du sport. »

Christian Gillet, président du Département

logo_splash_V2.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même