Maine-et-Loire, le magazine de votre département - 42 : Mars-Avril 2017

Archives

Toutes les vidéos

Collapse

Uncollapse

cg49_anim_budget_2017-1.jpg

698,5 M€ pour une action efficace au service des habitants

Comprendre le budget 2017 en vidéo

Philippe-Chalopin.jpg
Philippe Chalopin, Vice‑président du Département et rapporteur du Budget - Département ©49

Parole d'élu

Un budget de courage et de vérité

« Ce budget a été particulièrement difficile à élaborer et à équilibrer. Les économies importantes réalisées, grâce à une compression de nos dépenses de personnel et à un recentrage sur nos compétences obligatoires, ont été réduites à néant par la baisse drastique des dotations de l’État et la hausse non compensée des allocations individuelles de solidarité (RSA, Allocation personnalisée d’autonomie et Prestation de compensation du handicap). Ce sont même 7,5 M€ qui manquaient au final ! Sans augmentation de la part départementale sur le foncier bâti, c'est notre politique de solidarité, comme le soutien aux maisons de retraites, aux personnes en difficulté, à l’enfance, qui aurait été remise en cause. »

Philippe Chalopin, Vice-président et rapporteur du budget

Retour En avant

Focus

Un budget 2017 volontariste

L’Assemblée départementale a adopté, le 7 février, le budget primitif 2017. Malgré la poursuite du désengagement de l’État et l’accroissement continu des charges, le Département maintient ses efforts de bonne gestion pour continuer à investir et assurer la protection des plus vulnérables.

Un budget stable

par rapport à 2016 (+ 0,85 %).


100 M€ de ressources mobilisables en moins

en raison de la baisse des dotations et de la noncompensation de certaines dépenses sociales par l’État.


63 % des dépenses brutes de fonctionnement

sont consacrés à la solidarité. Tous les budgets de solidarité sont en augmentation.


70 M€ d’investissements

au service du territoire (+ 6 % par rapport à 2016).


Priorité à la sécurité du territoire et des personnes

24,2 M€ sont alloués par le Département au Service départemental d’incendie et de secours.


La poursuite des économies

Le niveau des dépenses de personnel dans le Maine-et-Loire est de 143 € par habitant, contre 172 € en moyenne nationale.


Une dette stabilisée

La capacité de désendettement représente 11,9 années (11,8 en 2016).


Une hausse contenue de la fiscalité

Pour continuer à mener ses politiques dans un contexte de désengagement de l’État, le Département est contraint de revaloriser de 4,8 % sa part sur la taxe relative au foncier bâti Le taux, qui évolue de 20,29 % à 21,26 %, demeure dans la moyenne nationale.


Comprendre le budget 2017 en video Parole d'élu Le plan d'investissements en images

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logo_splash_V2.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même