Maine-et-Loire, le magazine de votre département - 48 : Mars-Avril 2018

Archives

Toutes les vidéos

Collapse

Uncollapse

Le budget en vidéo

En chiffres

60 millions d’euros d’investissements, dont :


28 M€
pour la modernisation du réseau routier. Doublement de la déviation Sud de Saumur, déviation d’Allonnes, rénovation du pont de Bouchemaine…


9,1 M€
pour la rénovation des collèges.Travaux de restructuration dans les collèges Jacques-Prévert (Châteauneuf-sur-Sarthe), Paul-Éluard (Gennes), Camille-Claudel (Louroux-Béconnais), Molière (Beaufort-en-Vallée)…


2,5 M€
pour la construction du nouveau foyer départemental de l’enfance à Angers. Ouverture prévue en septembre 2018.

DEP49_CGILLET_BERTRANDBECHARD_02-REDIM2.jpg

Parole d'élu

Ce budget suit le cap fixé par notre projet de mandature. Il a été construit autour de trois priorités : poursuivre notre désendettement pour préserver les finances départementales, ne pas augmenter les impôts pour préserver le pouvoir d’achat de nos habitants, et maintenir un haut niveau d’investissement pour moderniser notre département et soutenir l’emploi. Les mesures d’économies menées depuis deux ans, conjuguées au regain de l’activité économique, nous permettent de conduire une politique budgétaire efficace et ambitieuse. Nous restons malgré tout prudents, car cet équilibre est encore fragile en raison du désengagement de l’État et de la hausse des dépenses sociales.

Christian Gillet, Président du Département

Retour En avant

Les grands principes du budget 2018

À mi-mandat, les élus départementaux ont voté le budget 2018 de 694 millions d’euros au service des habitants et des territoires.

Poursuite du désendettement


Pour la deuxième année consécutive, grâce à la recherche d’économies et à la maîtrise des charges de fonctionnement, le Département poursuit son désendettement. L’encours de dette aura baissé de 25 millions d'euros en deux ans.



Pas de hausse d'impôts


Conformément aux engagements de la majorité, le taux départemental de la taxe foncière sur les propriétés bâties n’augmentera pas en 2018. Cette stabilité fiscale a été rendue possible grâce à une gestion rigoureuse des deniers publics.


Les recettes



Le budget en vidéo En chiffres Les investissements en images Le mot de Christian Gillet

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logo_splash_V2.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même