Maine-et-Loire, le magazine de votre département - 51 : Septembre-Octobre 2018

Archives

Toutes les vidéos

Collapse

Uncollapse

L'actu des cantons

  • DEP49_ALLONNES_BERTRANDBECHARD_08.jpg
    LONGUÉ-JUMELLES

    Allonnes enfin contournée

    50 ans qu’elle alimente les discussions du village. La déviation d’Allonnes, si longtemps espérée pour mieux répartir les 5 000 véhicules empruntant quotidiennement le cœur du bourg, est ouverte. Long de 3,7 kilomètres, ce nouvel axe à double sens de circulation sécurise la traditionnelle traversée d’Allonnes par la RD10, très fréquentée par les poids lourds.
    Seul financeur de l’opération, le Département a investi trois millions d’euros dans cette réalisation. « Ce chantier met en évidence la volonté du Département d’intensifier les opérations pour renouveler ou remodeler son réseau routier  », a souligné le président Christian Gillet lors de l’inauguration. « Plus de 28 millions d’euros y seront consacrés en 2018, soit une augmentation de 8 % par rapport à 2017  ».

    En savoir plus
  • ANGERS 1

    Un chantier d’insertion sauve un trésor patrimonial

    Redécouverts lors des travaux du nouveau bâtiment du Département, avenue Foch, les 90 derniers mètres encore existants du mur d’enceinte historique de la ville d’Angers ont été entièrement réhabilités. La restauration de cet ouvrage a été confiée par le Département à deux associations d’insertion (la Régie de quartier d’Angers et Aspire Saumur). Ce chantier a mobilisé 24 salariés pendant huit mois. L’opération a permis à ces travailleurs, bénéficiaires du RSA, d’enclencher une nouvelle dynamique de retour à l’emploi ou de formation. Il leur aura fallu près de 8 000 heures de travail pour supprimer la végétation abondante, réintégrer les parties effondrées, refondre l’édifice au mortier de terre et restituer le dallage du chemin de ronde.

    En savoir plus
  • DEP49_Projet_poste-Etriche-29.jpg
    TIERCÉ

    Des services publics maintenus à Étriché

    Commune de 1 550 habitants, Étriché possédait déjà un restaurant, un salon de coiffure et une torréfaction artisanale. Nouveauté cette rentrée, elle dispose d’un pôle multi-services innovant dans une ancienne grange entièrement restaurée durant l’été, comportant une agence postale, un bureau d’informations sur les services publics (prestation d’aide sociale, horaires des bus…), des ordinateurs connectés à Internet, une salle polyvalente… Issu d’un partenariat entre les collectivités locales et La Poste, cet aménagement a été accompagné par le Département dans le cadre de son soutien à la revitalisation des centres-bourgs et au maintien des services en milieu rural.

    En savoir plus
  • ANGERS 3

    Une création d’entreprise bien affûtée

    À 47 ans, avec de nombreuses expériences professionnelles derrière lui, comme menuisier ou chauffeur, Tony Ansideï s’est lancé il y a an un nouveau défi : créer son entreprise d’affûtage de couteaux. Pari réussi pour cet habitant de Pellouailles‑les‑Vignes, qui compte déjà une cinquantaine de clients, tous restaurateurs angevins, dont celui de L’Hoirie à Beaucouzé.
    « La Boutique de gestion pour entreprendre (BGE) m’a beaucoup aidé pour les démarches administratives et juridiques », explique-t-il. « Actuellement, on travaille ensemble sur la communication avec la création d’une page Facebook et d’un compte LinkedIn ». La BGE Anjou Mayenne est missionnée par le Département pour accompagner 700 bénéficiaires du RSA travailleurs indépendants en Maine‑et‑Loire.

    En savoir plus
  • DEP49_BRAIN_BERTRANDBECHARD_04.jpg
    ANGERS 7

    Un trafic plus fluide à Brain-sur-l’Authion

    Empruntée quotidiennement par plus de 20 000 véhicules, la RD347 constitue l’axe principal entre les communes de l’est de l’agglomération et Angers. Ce chiffre, en constante augmentation ces dernières années, se traduit par des difficultés de circulation aux heures de pointe. Pour y remédier et fluidifier le trafic, le Département a engagé des travaux, à hauteur de 450 000 euros, au niveau des giratoires de La Crémaillère d’argent et de La Coutardière à Brain‑sur‑l’Authion. L’élargissement de la chaussée permet désormais d’accéder à ces ronds‑points et d’y progresser sur deux voies.

    En savoir plus
  • Intercosmetiques.jpg
    ANGERS 2

    Parfum de nouveautés pour Intercosmétiques

    Son nom est peu connu du grand public, et pourtant Intercosmétiques est l’un des fleurons de l’économie angevine. Avec ses 31 millions d’euros de chiffre d’affaires et ses 250 emplois, l’entreprise fabrique en Anjou, depuis 1986, des produits de soin et de maquillage destinés aux grandes marques. Signe de sa bonne santé économique, l’enseigne se sentait à l’étroit dans ses locaux. Cet été, elle a regroupé ses unités de production et logistiques sur Angers, dans des bâtiments du quartier d’Orgemont précédemment occupés par Valeo. Cette opération a été rendue possible grâce à Alter Éco, société d’économie mixte du Département qui a procédé à la réhabilitation et à l’aménagement du site.

    En savoir plus
  • DEP49_LUDOMOBIL-3.jpg
    SAINT-MACAIRE-EN-MAUGES

    Il n’y a pas d’âge pour jouer !

    « Les seniors aiment les jeux de société, mais ils ont peu l’occasion de jouer  », explique Françoise Blanchard, coordinatrice au Centre social Indigo à Sèvremoine. « Notre ludothèque intervient dans les Ehpad et accueille tous les âges lors des permanences de notre Ludo’mobil  ». Cette dernière tourne dans les communes déléguées. Petit ou grand, vient qui veut, librement et gratuitement. « Des retraités nous ont demandé si la Ludo’mobil pouvait aussi se déplacer durant l’été quand ils ont chez eux leurs petits‑enfants. Avec l’aide de la Conférence des financeurs, nous avons pu l’ouvrir ici à Roussay », se félicite Françoise Blanchard. Présidée par le Département, la Conférence des financeurs soutient ce type d’actions favorisant le bien‑être et l’autonomie des personnes âgées.

    En savoir plus
  • CHEMILLÉ-MELAY, CHOLET 2 ET DOUÉ-LA-FONTAINE

    Prenez la route des vins

    Faire halte dans une cave troglodytique à Doué‑en‑Anjou, flâner dans les ruelles de la petite cité au charme hors pair d’Aubigné‑sur‑Layon, échanger avec les vignerons, apprécier les paysages vallonnés, leurs châteaux et leurs moulins… Long de 66 km, le circuit « Vignobles et Patrimoine du Haut-Layon » vous emmène à la source du Layon qui a donné le nom aux merveilleux moelleux que sont les coteaux‑du‑layon.
    Six routes des vins & villages de l’Anjou sont à parcourir dans le département, excellentes occasions d’escapades à réaliser sur une journée ou un week‑end.

    En savoir plus
  • shutterstock_101350147.jpg
    LA POMMERAYE

    Ballet ornithologique

    Quand arrive l’automne, de nombreux oiseaux entament leur migration. Depuis le château de la Colinière, à Champtoceaux, qui domine la Loire, venez observer ces voyageurs au long cours avec les animateurs du CPIE Loire Anjou. Où s’en vont-ils ? À quels dangers sont-ils confrontés lors de ce long voyage ? Autant de questions qui seront abordées, le samedi 29 septembre, lors de cette sortie organisée dans le cadre des animations espaces naturels sensibles financées par le Département.
    Pour y participer, inscription indispensable auprès du CPIE, prévoir des jumelles pour ne rien manquer de ce ballet ornithologique.
    Tél. : 02 41 71 77 30

    En savoir plus
  • MontreuilBellayMLHabitat.jpg
    DOUÉ-LA-FONTAINE

    Clefs en main

    De nouveaux locataires ont emménagé, cet été, dans le lotissement des Gémeaux, rue de la Vienne, à Montreuil‑Bellay. Cet îlot comprend douze logements : deux T3 et deux T4 individuels, et huit T3 dits intermédiaires (répartis en rez‑de‑chaussée et en étages). Ces habitations ont été construites par Maine‑et‑Loire Habitat, avec le cabinet Grégoire Architectes, en remplacement d’anciens pavillons des années 1960.
    Chaque logement est équipé d’une chaudière à haute performance énergétique, d’un chauffe‑eau thermodynamique et de panneaux photovoltaïques, permettant au locataire de réaliser des économies d’énergie et de réduire ses charges.
    L’office HLM du Département participe activement à la rénovation du quartier de La Herse, qui bénéficie aujourd’hui de nombreux services : école, complexe sportif, centre social, Maison d’assistantes maternelles…

    En savoir plus
  • ReunionAnjouFibreCSoulie_3.jpg
    TRÈS HAUT DÉBIT

    La campagne de recrutement des métiers de la fibre est lancée

    Avec l’ambition de raccorder 100 % du territoire en 2022, le Département poursuit le déploiement de la fibre optique. Une cinquantaine d’emplois va être créée par Anjou Fibre, la filiale de TDF choisie par Anjou Numérique pour construire et exploiter ce réseau, et ses sous‑traitants. Comme ici à Baugé‑en‑Anjou (photo), des réunions d’information sont organisées pour présenter les métiers de la fibre (projeteur/technicien bureau d’études FTTH, technicien piqueteur, tireur de câble, technicien d’intervention FTTH et chef de projet fibre optique) et les parcours de formation et d’insertion professionnelle proposés pour y accéder. Prochaine réunion le 14 septembre à Segré.
    Un numéro unique a été ouvert par TDF pour orienter les personnes intéressées : 02 53 54 53 13.


    Vers un schéma des usages et des services numériques


    Sans attendre l’arrivée de la fibre en Maine‑et‑Loire, le SMO Anjou Numérique, avec l’appui du Département, travaille à l’élaboration d’un schéma départemental des usages et des services numériques, et consulte différents acteurs (chambres consulaires, Éducation nationale, Université, ARS...). Les collectivités du territoire (EPCI, communes) ont répondu, fin juillet, à une enquête portant sur leurs pratiques, leurs attentes, leurs projets en matière de numérique. Une nouvelle enquête destinée cette fois au grand public est en ligne sur le site Internet d’Anjou Numérique.

    En savoir plus

logo_splash_V2.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même