Maine-et-Loire, le magazine de votre département - 37 : Mai 2016

Archives

Toutes les vidéos

Collapse

Uncollapse

En chiffres

2,5 millions de repas servis chaque année dans les 50 collèges publics de Maine-et-Loire.


Moins de 80 g de déchets organiques par plateau repas et moins de 5 % de pain jeté, c'est l'objectif en 2016.

DEP49_SEGRE_MarieJoHamard_2015.jpg

Parole d'élue

« Responsable de la restauration dans les collèges publics, le Département lutte depuis plusieurs années contre le gaspillage alimentaire. Avec une moyenne de déchets de 100 g par collégien contre 135 g au niveau national, le Maine-et-Loire figure parmi les plus vertueux. Notre objectif est de faire encore mieux en termes d’éco-responsabilité, ce qui permettra également, grâce aux économies générées, d’améliorer la qualité des repas. »

Marie-Jo Hamard, vice-présidente en charge de l’environnement

Dossier_recetteantigaspi.jpg

Part des produits locaux dans l'assiette

Retour En avant

FOCUS

Les collèges disent stop au gaspillage alimentaire

À l’heure de célébrer la Semaine européenne du développement durable (30 mai - 5 juin), le Département se mobilise pour réduire le volume de déchets dans les restaurants des collèges publics de Maine‑et‑Loire.

Une bonne idée se partage

Sous l’impulsion du Département, les chefs de cuisine et les gestionnaires des collèges partagent leurs expériences et leurs initiatives pour limiter le gaspillage alimentaire. Un classeur « anti‑gaspi » a été édité et diffusé à la rentrée 2015 dans l'ensemble des établissements. Il rassemble les réflexions et les bonnes pratiques des professionnels de la restauration collective.


Rien ne se perd, tout se transforme

Deux tiers des déchets produits par les restaurants des collèges sont biodégradables. Pour les valoriser, certains établissements ont choisi une solution de compostage interne, d’autres ont opté pour une collecte par un prestataire public ou privé. Conformément à la loi Grenelle 2 de l'environnement, les collèges produisant plus de dix tonnes de bio‑déchets par an sont tenus de les trier et de les valoriser.


Quand les élèves montrent l'exemple

Pesée des restes, installation d’un « gachimètre » pour mesurer les quantités de déchets, rencontre avec le personnel de cuisine… Différentes actions sont conduites dans les réfectoires des collèges pour sensibiliser les élèves aux enjeux et aux conséquences du gaspillage alimentaire. Certains d’entre eux mettent aussi la main à la pâte, à l’image des ambassadeurs du tri au collège Jean‑Monnet, à Angers, qui se mobilisent à chaque service.


En images En chiffres En vidéo Marie‑Jo Hamard La recette anti-gaspillage

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logo_splash_V2.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même