Maine-et-Loire, le magazine de votre département - 40 : Décembre 2016

Archives

Toutes les vidéos

Collapse

Uncollapse

DEP49_RD775PNOISETTE_016.jpg

Comment préserver l’environnement lors d’un chantier routier ?

Dès la conception d’un aménagement routier, l’impact environnemental est pris en compte par le Département. Des zones humides ont été identifiées sur le tracé du chantier entre La Membrolle-sur-Longuenée et Le Lion-d’Angers. Gorgés d’eau une grande partie de l’année, ces milieux abritent une faune et une flore caractéristiques. Pour compenser leur disparition, des zones humides artificielles ont été réaménagées à proximité. L’objectif est que la nature réinvestisse ces milieux le plus rapidement possible. Les cours d’eau ont fait aussi l’objet d’une attention particulière.
Des ouvrages d’art spécifiques ont été créés pour faire passer deux affluents de la Mayenne sous la route. Surdimensionnés, ils permettent à la faune, et notamment au gibier, de franchir l’obstacle et d’éviter les collisions sur la chaussée.

DEP49_CHOLET2_JeanPierreChavassieux_2015.jpg
Jean-Pierre Chavassieux, vice-président en charge des routes

Parole d'élu

Malgré un contexte financier toujours difficile, nous avons maintenu la réalisation de cet aménagement routier stratégique pour le Nord-Ouest de notre département. Il constitue un levier pour le développement démographique et économique du Segréen, et plus largement pour le Maine-et-Loire.

Jean-Pierre Chavassieux,
vice-président en charge des routes

Dernier tronçon en Maine-et-Loire

L’aménagement entre La Membrolle-sur-Longuenée et Le Lion-d'Angers constitue l’ultime tronçon de voies rapides sur l’axe Angers-Rennes, côté Maine-et-Loire. En 2017, le temps de trajet sera plus court entre les deux métropoles, d’autant plus que, côté breton, la fin des travaux de la traversée de la forêt d’Araize, au sud de Martigné-Ferchaud, est aussi programmée pour 2017.

Chiffres

19 M€ investis par le Département

Retour En avant

Aménagement

Ça accélère sur l’axe Angers-Rennes

Le chantier de mise à 2x2 voies de la RD 775, entre La Membrolle-sur-Longuenée et Le Lion‑d’Angers, entre dans sa dernière phase.
L’ouverture à la circulation est programmée pour l’été 2017.

En quoi consiste le chantier ?


Il s’agit de transformer en 2x2 voies un tronçon de 6 km de la RD 775. Cette section relie le contournement de La Membrolle‑sur‑Longuenée, au sud, et la déviation du Lion‑d'Angers, au nord. La route actuelle sera conservée et dédiée à la desserte locale.
Deux ouvrages d’art ont été construits. Situé entre les lieux-dits Bel‑Air et La Tuellière, le premier pont, celui de l’échangeur de Grieul, desservira la commune de Grez‑Neuville. Un second permettra la liaison entre Brain‑sur‑Longuenée et Pruillé.


Pourquoi cet aménagement ?


Loire investit depuis 25 ans pour développer les portions de voies rapides sur l’itinéraire Anjou‑Bretagne, et ainsi diminuer le temps de trajet entre Angers et Rennes. L’objectif est aussi de fluidifier et de sécuriser la circulation sur cet axe majeur très fréquenté en direction du Segréen. 20 000 véhicule, dont 2 000 poids lourds, empruntent quotidiennement cet itinéraire. Ce tronçon contournera notamment le hameau de Grieul, dont le carrefour sur la RD 775 est particulièrement accidentogène.


Quand sera‑t‑il ouvert à la circulation ?


Lancé en 2013, le chantier doit s’achever à l’été 2017.
Au total, plus de 300 000 m3 de remblai auront été déplacés pour réaliser les terrassements. Il y a quelques semaines, les engins ont déposé les premières couches d’enrobé de la future chaussée. Cette phase de travaux se poursuivra jusqu’au printemps, plus ou moins rapidement selon les conditions météorologiques. Il ne manquera plus que la mise en place des éléments de signalisation et de sécurité, avant une livraison du chantier prévue cet été.


Vidéo : comment préserver l’environnement ? Préserver l’environnement Parole d'élu : Jean-Pierre Chavassieux Dernier tronçon en Maine-et-Loire En Chiffres

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logo_splash_V2.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même