Maine-et-Loire, le magazine de votre département - 43 : Mai-Juin 2017

Archives

Toutes les vidéos

Collapse

Uncollapse

Infographie-fibreoptique-p12.jpg

Zones et périodes de déploiement de la fibre optique

Philippe-Chalopin.jpg
Philippe Chalopin, Vice‑président du Département et rapporteur du Budget - Département ©49

Parole d'élu

Grâce à ce plan ambitieux, le Maine-et-Loire figure aujourd’hui parmi les premiers départements à déployer le Très haut débit sur 100 % de son territoire. Notre volonté est de rendre attractif tous les territoires, en particulier ruraux délaissés jusqu’alors par les fournisseurs d’accès Internet.

Philippe Chalopin, Vice-président du Département,
président d’Anjou Numérique

Infographie-camembert-p12.jpg

En chiffre

100% des foyers en zone rurale raccordés à la fibre optique d'ici 2025

Coup de pouce

En attendant le raccordement à la fibre optique, Anjou Numérique propose, aux particuliers et aux professionnels n’ayant accès qu’à un faible débit Internet, une aide à l’équipement pour les connexions par voies hertziennes (Wimax, 4G fixe, satellite). Elle prend en charge 80 % des frais d’installation, dans la limite de 400 €.

Retour En avant

Internet

Du Très haut débit pour tous

En 2025, tous les foyers de Maine-et-Loire pourront bénéficier de l'Internet Très haut débit. Ce projet ambitieux, initié par le Département, est porté par le Syndicat mixte ouvert Anjou Numérique.

Quels sont les enjeux du Très haut débit ?


E-santé, e-commerce, domotique… Les usages numériques sont omniprésents dans notre vie quotidienne, au travail comme dans nos loisirs. Cette révolution, qui ouvre de grandes potentialités tant économiques que sociales, est conditionnée à l’accès à l’Internet Très haut débit (THD). Aujourd’hui, une grande disparité subsiste entre les territoires. Si les périmètres urbains bénéficient du déploiement mené par les opérateurs privés, ce dispositif ne concerne pas les zones rurales qui, elles, continuent à souffrir de faibles débits. C’est pourquoi, soucieux d’un aménagement équitable de son territoire, le Département a placé au rang de priorité la lutte contre la fracture numérique. Il a ainsi créé, en 2015, le Syndicat mixte ouvert Anjou Numérique afin de déployer l’Internet THD sur l’ensemble du Maine-et-Loire.



Quels sont les objectifs d’Anjou Numérique ?


Ce Syndicat mixte ouvert regroupe le Département, la Région et toutes les communautés de communes ou d’agglomération de Maine-et-Loire, à l’exception d’Angers Loire Métropole. Son objectif est de raccorder à la fibre optique tous les foyers de zone rurale d’ici 2025, soit 220 000 prises. Ce programme d’investissement est estimé à 365 millions d’euros sur sept ans. Il sera porté financièrement par le Département, les communautés de communes ou d’agglomération, la Région, l’État, l’Union européenne et l’opérateur privé à qui sera confié, dans le cadre d’une délégation de service public, la construction, la maintenance et la commercialisation de ce réseau de fibre optique.

Quand les foyers seront-ils raccordés ?


Le délégataire de service public sera désigné fin 2017. Les premiers travaux démarreront en 2018, et la commercialisation des prises à la fin de cette même année. Le déploiement de la fibre s’opérera jusqu’en 2025, en traitant en priorité les zones actuellement les moins bien desservies (voir carte). Au total, 13 000 km de fibre optique seront installés pour que chaque foyer, chaque entreprise ou chaque collectivité puisse accéder à l’Internet THD (100 Mb/s).

Zones et périodes de déploiement de la fibre optique Parole d'élu Un investissement estimé à 365 M€ En chiffre Coup de pouce

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logo_splash_V2.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même