Maine-et-Loire, le magazine de votre département - 45 : Septembre-Octobre 2017

Archives

Toutes les vidéos

Collapse

Uncollapse

25092014-MDSaccueilSaumur-CoraliePILARD2.jpg

Qu'est-ce que l'accessibilité ?

L’accessibilité recouvre des notions de distance, de temps de trajet entre l’usager et les services, de modalités de transports, d’horaires d’ouverture, de coûts d’accès… L’accessibilité tient aussi compte de la couverture numérique du territoire et de la facilité des usagers à accéder à Internet.

Quels sont les services concernés ?

Le schéma inclut les services marchands et non marchands, publics ou privés, nécessaires à la vie quotidienne des habitants : Caf, Pôle emploi, Maisons départementales des solidarités, médecins, commerces…

En chiffre

13 maisons de services au public sont implantées en Maine‑et‑Loire, 2 sont en projet.

DEP49_SEGRE_GillesGrimaud_2015.jpg
Gilles Grimaud, vice-président du Département

Parole d'élu

Le Département est au cœur des politiques d’équilibre des territoires, à la fois en tant qu’acteur sur le terrain (solidarités, routes…), mais aussi dans son rôle d’accompagnement des communes et des intercommunalités. Fruit d’une concertation élargie, ce schéma est une réelle opportunité pour offrir aux citoyens un égal accès aux services en Maine‑et‑Loire.

Gilles Grimaud,
Vice‑président du Département en charge des territoires

Retour En avant

Services publics

Faciliter l'accès aux services sur l'ensemble du territoire

Santé, vie quotidienne, solidarités… La question de l’accessibilité et de la qualité des services au public est une préoccupation constante du Département et de l’État. Ensemble, ils élaborent un nouveau schéma pour maintenir et renforcer l’offre sur le territoire.

Quelle est la situation en Maine‑et‑Loire ?


Dans le cadre de la loi sur la nouvelle organisation territoriale, l’État et le Département sont chargés d’élaborer conjointement un schéma d’amélioration de l’accessibilité des services au public. Fin 2016, un diagnostic a été effectué en Maine‑et‑Loire afin de mieux connaître l’offre et d’identifier les besoins. L’accès aux services s’est révélé globalement satisfaisant. Bureau de poste, école, Maison départementale des solidarités, commerces, équipements sportifs ou culturels, médecins… Les habitants parviennent plutôt facilement à ces offres, en termes de temps de trajet, de distances, mais aussi par la voie numérique. Le territoire présente tout de même des disparités entre des communes plus éloignées et des villes très bien équipées, qui regroupent 57 % de la population.

Quels sont les enjeux du schéma départemental ?


Les recompositions territoriales rebattent les cartes : depuis 2015, le Maine‑et‑Loire a divisé le nombre de ses communes par deux. Ces transformations dessinent de nouveaux enjeux avec, en toile de fond, la crainte de voir l’accès aux services se dégrader.

Ce schéma s’établit dans un contexte particulier : la population se concentre dans les villes ; les milieux ruraux voient les services se mutualiser ; les services en ligne prennent de plus en plus de place.

Quels sont les objectifs ?


Le Département et l’État ont élaboré un programme d’actions sur six ans autour de trois orientations principales : un meilleur accueil dans les services, de nouvelles formes de services impliquant tous les acteurs (privés, publics et associatifs) et le renforcement de l’accompagnement des personnes fragiles. Ce schéma sera approuvé en décembre 2017. L’objectif à terme est que le premier guichet d’information soit accessible à moins de dix minutes pour 90 % des habitants de Maine‑et‑Loire. Concrètement, il s’agit de mettre en place un maillage des points d’accès aux services, à l’image des Maisons de services au public. Ces lieux d’accueil et d’information regroupent plusieurs administrations ou organismes pour simplifier les démarches des usagers.

Qu'est-ce que l'accessibilité ? Quels sont les services concernés ? En chiffre Parole d'élu

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logo_splash_V2.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même