Maine-et-Loire, le magazine de votre département - 48 : Mars-Avril 2018

Archives

Toutes les vidéos

Collapse

Uncollapse

DEP49_PATROUILLEPNOISETTE_016.jpg Une patrouille de l'unité des voies d'Angers en intervention sur le réseau de l’agglomération angevine. © Philippe Noisette

Signalez un accident matériel

Pour améliorer la sécurité sur les routes, le Département repère et analyse les accidents. Outre ceux répertoriés par la gendarmerie, les services s’intéressent aux accidents matériels survenus sur le réseau secondaire afin d’identifier les zones potentiellement dangereuses. Vous pouvez signaler un incident grâce à un formulaire en ligne sur le site maine-et-loire.fr.


En savoir plus

shutterstock_95086879.jpg

80 au lieu de 90 km/h

Au mois de janvier, le Gouvernement a annoncé le passage de la vitesse maximale autorisée de 90 à 80 km/h sur les routes secondaires non pourvues de séparateur central. Cette mesure, qui prendra effet à compter du 1er juillet 2018, concerne 3 650 km de routes gérés par le Département. 200 panneaux de signalisation vont ainsi être remplacés.


En savoir plus

En chiffre

12 millions de km
parcourus chaque jour sur les routes gérées par le Département.

DEP49_JPCHAVASSIEUX_BERTRANDBECHARD_02-REDIM3.jpg

Parole d'élu

La sécurité est une priorité. Le Département multiplie ses efforts pour sécuriser et entretenir son réseau routier. L’an dernier, plus de 400 km de chaussée ont bénéficié d’un reprofilage et d’un nouveau revêtement. C’est deux fois plus qu’en 2015. Au total, 19,5 millions d'euros sont consacrés chaque année à l’entretien du réseau.

Jean-Pierre Chavassieux, Vice-président du Département en charge des routes

Retour En avant

Routes

Circulez en toute sécurité

Surveillance, signalisation, interventions d’urgence, entretien des voies et des abords… Près de 200 agents du Département veillent quotidiennement à la sécurité des automobilistes sur un réseau de 4 860 km.

En quoi consiste la surveillance ?


Une veille régulière du réseau routier est un gage de sécurité pour les automobilistes. Cette mission de proximité est assurée par les équipes des quatre agences techniques départementales (Le Lion-d’Angers, Beaupréau, Doué-la-Fontaine, Baugé en Anjou) réparties sur le territoire, et par l’Unité des voies d’Angers sur le réseau de l’agglomération angevine. Des patrouilles sont déclenchées régulièrement sur les 1 050 km du réseau principal. Elles portent leur attention sur les conditions de circulation, l’état de propreté des voies, la présence de débris ou d’objets, la visibilité, l’état des panneaux… Des relevés plus approfondis sont effectués tous les ans sur les revêtements de chaussée et sur les ponts. Une veille plus diffuse est exercée sur le réseau secondaire lors des déplacements quotidiens des agents.


Comment sont entretenues les routes ?


Le Département intervient chaque année sur plusieurs centaines de kilomètres de routes pour reprofiler la chaussée ou appliquer un nouveau revêtement. Ces types d’opérations sont renouvelés en moyenne tous les 15 ans. Le but est de garantir la sécurité, et aussi d’éviter un développement des dégradations qui pourraient rapidement entraîner des travaux beaucoup plus lourds. À partir des observations et des témoignages d’accidents matériels, des zones potentiellement dangereuses font l’objet de petits aménagements localisés ou d’améliorations de la signalisation.


Quelles sont les interventions d’urgence ?


24 heures sur 24, des équipes du Département peuvent être mobilisées à la demande des services d’ordre ou de secours lorsque surviennent des accidents de la circulation ou des incidents très divers : objets sur la chaussée, inondation, véhicules en panne sur les voies… Les agents organisent alors une déviation ou une signalisation temporaire, et remettent en état la chaussée pour rétablir une circulation normale. Près de 2 300 interventions d’urgence, dont 35 % dans l’agglomération angevine, sont effectuées chaque année par les agents du Département.


Signalez un accident matériel 80 au lieu de 90 km/h En chiffre Parole d'élu

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logo_splash_V2.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même