Maine-et-Loire, le magazine de votre département - 49 : Mai-Juin 2018

Archives

Toutes les vidéos

Collapse

Uncollapse

DEP49_CONSULTATIONPMIPNOISETTE_054.jpg Les vaccinations sont assurées par les médecins des services de PMI, comme ici à Cholet.

En vidéo : 11 vaccins obligatoires

_Leboucher_02_CHU_01dec2017---Copie-3.jpg

Témoignage

Il y a une perte de confiance aujourd’hui vis-à-vis des vaccins, on a tendance à trop oublier les conséquences graves des maladies. Or, on a vu réapparaître ces dernières années des épidémies et la persistance de certaines maladies infectieuses, comme la rougeole, alors qu’on sait pourtant très bien s’en prémunir avec un vaccin efficace et sûr. Il faut savoir qu’on se vaccine pour soi, mais aussi pour protéger les autres, ceux qui ne peuvent être vaccinés car trop jeunes ou trop fragiles. J’ai pour exemple le méningocoque C, qui touche particulièrement les nourrissons et les enfants de moins d’un an. Seule une couverture vaccinale importante permet une protection collective efficace.

Docteur Leboucher,
chef du service pédiatrie au CHU d’Angers

DEP49_FDAMASBERTRANDBECHARD.jpg
© Bertrand Béchard

Parole d'élue

Notre service de Protection maternelle et infantile assure un suivi médical des nourrissons de Maine‑et‑Loire dans les onze Maisons départementales des solidarités et leurs antennes. Les vaccinations y sont proposées par nos médecins, qui réalisent plus de 9 000 consultations chaque année.

Françoise Damas,
Secrétaire départementale déléguée à l’enfance et à la famille

Calendrier_vaccination_2018.jpg

Le calendrier de vaccination

Retour En avant

Santé

Vaccination des nourrissons : ce qu'il faut savoir

Déjà recommandés et pratiqués de longue date, huit vaccins sont devenus obligatoires pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2018. Petite piqûre de rappel sur cette mesure qui vise à mieux protéger la population contre des maladies infectieuses aux conséquences graves.

Quels sont les vaccins obligatoires ?


Aux trois vaccins contre la poliomyélite, le tétanos et la diphtérie rendus obligatoires au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, s’en ajoutent huit, déjà fortement recommandés, contre la coqueluche, les infections à pneumocoques, la bactérie Haemophilus influenzae (à l’origine de méningites), l’hépatite B, la rougeole, les oreillons, la rubéole et le méningocoque C.

Pourquoi une telle mesure ?


Cette décision répond à une nécessité de santé publique. Aujourd’hui, la couverture vaccinale reste insuffisante pour ces vaccins conseillés. Cela entraîne la réémergence de certaines maladies aux conséquences graves (décès, complications…), comme la rougeole ou le méningocoque C. L’objectif est d’atteindre un taux national de 95 % pour protéger efficacement la population et éviter les épidémies.

Qu’est-ce que cela change ?


À compter du 1er juin, la réalisation de ces vaccins conditionne l’admission en crèche, à l’école ou dans tout autre accueil collectif pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2018. Le coût reste le même : tous ces vaccins sont remboursés à 100 % (65 % par l’Assurance Maladie et 35 % par les complémentaires). Il faut savoir qu’une grande majorité d’enfants recevaient déjà ces injections. En Maine‑et‑Loire, plus de 70 % sont déjà vaccinés contre ces onze maladies.

Où et quand faire vacciner votre enfant ?


Ces vaccins sont programmés entre deux et 18 mois : ils sont réalisés lors des consultations mensuelles de suivi du développement de l’enfant. Disponible sur le site Internet maine-et-loire.fr, le nouveau calendrier de vaccination est intégré dans chaque carnet de santé transmis à la naissance de l’enfant. Les vaccinations peuvent être réalisées par un généraliste ou par un pédiatre. Elles sont aussi assurées par les médecins des services de Protection maternelle et infantile (PMI) du Département, si votre enfant y est déjà suivi. Elles sont alors prises en charge par l’Assurance-maladie ou par le Département. Aucune avance de frais n’est demandée aux familles.

En vidéo : 11 vaccins obligatoires Témoignage Parole d'élue Le calendrier de vaccination

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logo_splash_V2.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même