Maine-et-Loire, le magazine de votre département - 51 : Septembre-Octobre 2018

Archives

Toutes les vidéos

Collapse

Uncollapse

DEP49_CONCERTPOUANCE_BERTRANDBECHARD_04.jpg © Archives / Bertrand Béchard
Marie-Rochefort.jpg
© DR

Témoignage

Marie Rochefort, directrice d’AccorDance et de l’école de musique de Chalonnes-sur-Loire


« J’ai une double casquette, puisque je dirige à la fois l’école de musique de Chalonnes-sur-Loire, qui accueille 310 élèves, et AccorDance. Cette structure est née, il y a deux ans, de la fusion des écoles de Mûrs‑Érigné et de Juigné‑sur‑Loire. Grâce à ce rapprochement accompagné par le Département, nous avons pu enrichir notre offre pour les habitants de ces territoires, et proposer un coût moins élevé aux familles qui en ont besoin.
L’autre particularité de notre association est d’enseigner à la fois la musique et la danse, nous comptons environ 200 élèves dans chacune de ces disciplines. C’est une vraie richesse d’avoir ces activités complémentaires, les élèves peuvent passer de l’une à l’autre, monter ensemble des projets, certains choisissent même de pratiquer les deux ».

En chiffre

68
lieux d’enseignements artistiques en Maine-et-Loire.

DEP49_FDROUETBERTRANDBECHARD.jpg
Frédérique Drouet d’Aubigny © Bertrand Béchard

Dans son projet de mandature Anjou 2021, le Département fait de l’enseignement artistique un levier de développement culturel essentiel pour les territoires. Tout en s’appuyant sur un socle d’écoles de musique partenaires, le Département souhaite encourager les projets croisant les disciplines artistiques. Il vient d’adopter un nouveau schéma pour favoriser un enseignement structuré, de qualité et accessible au plus grand nombre d’habitants.

Frédérique Drouet d’Aubigny,
Secrétaire départementale déléguée à la culture

Retour En avant

Enseignement artistique

Musique, théâtre, danse... À chacun sa gamme

Septembre est synonyme de rentrée des classes, mais aussi de reprise des activités sportives ou culturelles. En Maine‑et‑Loire, plus de 50 000 personnes pratiquent un art en amateur. Voici trois bonnes raisons de les rejoindre.

1. S’ouvrir de nouveaux horizons


L’apprentissage d’un art (musique, danse, cirque, théâtre…) est une activité très formatrice. En plus de développer l’imagination, celui‑ci permet de s’épanouir, d’exprimer ses émotions, de s’ouvrir à d’autres cultures et au monde… De l’éveil théâtral au modern’jazz en passant par les cours d’instruments ou de chant choral, une vingtaine d’associations soutenues par le Département (où œuvrent plus de 500 professeurs) assurent les enseignements artistiques sur 68 sites en Maine‑et‑Loire. Pour tous les âges et pour tous les niveaux.


2. Jouer collectif


En complément des apprentissages individuels, toutes ces structures misent désormais sur le collectif. Les pratiques artistiques sont l’occasion de partager de vrais moments de convivialité, que ce soit au sein d’un brass band, d’un orchestre symphonique ou d’un atelier de danse.
Organisée par le Département, l’opération « Comme sur un plateau » valorise ainsi, auprès du grand public, les créations chorégraphiques et théâtrales de compagnies amateurs. Lancées l’an dernier, les Résidences de l’ONPL ont permis aux élèves des écoles de musique et aux collégiens des Mauges, du Saumurois et du Choletais de partager la scène avec des professionnels.


3. Oser la pluridisciplinarité


Il y a mille et une façons de prendre goût à la pratique artistique. Rien n’empêche aujourd’hui de passer d’une discipline à une autre, bien au contraire. Encouragés par le Département, de plus en plus d’établissements offrent des palettes d’activités variées.
L’occasion pour les danseurs, musiciens, plasticiens ou comédiens de croiser leurs savoir‑faire et de monter des projets innovants, à l’image de la belle « Artventure » menée sur le territoire nord‑est d’Angers. Associant les habitants et l’école Vibra’Siam, ce ciné‑concert créé de toutes pièces a été présenté au festival Premiers plans.


Témoignage En chiffre Parole d'élue

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logo_splash_V2.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même